Côté Moret : Au fil du Loing

Cette semaine, je vous emmène à la découverte de ma petite ville de Moret-sur-Loing ! Labellisée parmi les « 100 plus beaux détours de France », Moret a de nombreux attraits à dévoiler, que vous soyez férus d’architecture, de gastronomie ou bien amateurs de loisirs culturels et sportifs. Voici une sélection de mes 10 visites et adresses coups de cœur 🙂

Côté Art & Architecture
IMG_0486
Moret possède une histoire très riche qui remonterait à l’époque gallo-romaine. La cité prend notamment son essor au Moyen-Âge, en raison de son emplacement stratégique entre la Bourgogne et l’Île-de-France. De nombreux monuments témoignent encore de cette époque, comme les magnifiques porte de Samois et porte de Bourgogne, vestiges des remparts fortifiés de la ville.

  • 1 : l’église Notre-Dame de la Nativité
    Mais le plus bel exemple de la vitalité médiévale de Moret reste son église datant du 13ème siècle. Typique du gothique flamboyant, son portail a été très bien conservé malgré les attaques des siècles. L’intérieur est tout aussi solennel avec sa hauteur de nef et la clarté qui en résulte. Majestueuse à tous points de vue, l’église a inspiré de nombreux tableaux au peintre impressionniste Alfred Sisley, qui a vécu à Moret les 20 dernières années de sa vie.
  • 2 : le musée en plein air Sisley
    Le deuxième atout de Moret réside dans son atmosphère impressionniste et ses paysages poétiques au bord du Loing, chers à Sisley. Le peintre fait d’ailleurs l’objet d’un parcours dans la ville, au cours duquel des pancartes mettent en perspective ses œuvres face aux sites et panoramas à l’origine des tableaux.


Côté Nature & Culture

C’est encore au fil du Loing que se découvrent les nombreuses manifestations de Moret. Fête du Printemps, expositions au Prieuré de Pont-Loup, feu d’artifice au Pré-de-Pins, baignades sur les îles, la ville propose animations et activités tout au long de l’année !

  • 3 : la Fête 1900
    Et selon moi, le clou de la saison culturelle a lieu fin septembre à l’occasion de la fête 1900. Pendant tout un week-end, Moret replonge à la Belle Epoque, et propose balade en calèche, tour de manège ou stands gourmands – mmm, du saucisson 🙂
    De nombreuses animations sont également au programme, comme l’attaque d’une banque par la Bande à Bonnot, la reconstitution d’un mariage façon 1900 ou bien une démonstration de French cancan !
  • 4 : faire une randonnée canoë sur le Loing
    Le Loing est un affluent de la Seine, qui prend sa source à Sainte-Colombe-sur-Loing en Bourgogne, et traverse trois départements : l’Yonne, le Loiret et la Seine-et-Marne. C’est aussi un haut lieu de tourisme fluvial, passant entre autres par Montargis, Nemours ou Montigny-sur-Loing, et offrant des activités nautiques variées, comme le canoë.

    De nombreuses associations sportives proposent ainsi des parcours courts, moyens, ou même d’une journée. C’est comme ça que chaque été, nous nous organisons une sortie canoë entre amis sur le petit parcours de 6 km avec Apikopa. Les animateurs sont très sympas et pédagogues, on apprend plein de choses sur le Loing et sa vie aquatique. La balade est très chouette, on navigue sereinement entre les arbres et de magnifiques propriétés. Il y a juste une petite difficulté en fin de parcours, le fameux déversoir – attention ça mouille 😉
    Jpeg

Mais le Loing n’est pas un fleuve toujours tranquille. En juin 2016, d’importantes précipitations ont causé une crue exceptionnelle, qui a provoqué des dommages considérables sur les rives du Loing. De nombreux bâtiments à Moret ont souffert des inondations, comme la piscine ou le musée du Sucre d’orge.

  • 5 : le Musée du Sucre d’Orge des Religieuses de Moret
    Après de nouveaux travaux suite aux inondations, le musée a rouvert ce printemps avec une nouvelle muséographie, qui met en valeur l’histoire du sucre d’orge, cette petite friandise produite selon la même recette secrète depuis le 17ème siècle ! Fabriquée sans additifs ni colorants, cette gourmandise s’est faite connaître grâce à Louis XIV himself, grand amateur de ses vertus gustatives et médicinales.
    Au cours de la visite, nous découvrons même l’histoire de la Mauresse, une religieuse dont la légende prétend qu’elle serait la fille cachée du Roi-Soleil ou de la reine Marie-Thérèse… Musée du Sucre d’orge, Moulin Provencher, sur le pont de Moret

    IMG_0499


Côté Gastronomie

Nous arrivons enfin aux atouts culinaires de Moret ! Le musée possède justement une « antenne » gourmande située dans un très beau bâtiment médiéval à côté de l’église : sucre d’orge, bonbons au coquelicot de Nemours,  sirops et bières locales, vous y trouverez forcément de quoi satisfaire vos papilles 🙂

  • 6 : la crêperie de la Poterne
    Après ce petit intermède sucré, ça vous dit d’aller déjeuner en terrasse avec vue sur le Loing ? A la Poterne, non seulement la vue mérite le détour, mais l’assiette aussi ! Les galettes sont savoureuses et originales, que vous aimiez le chèvre, les escargots ou le foie gras, vous y trouverez forcément votre bonheur 🙂 Quant aux crêpes sucrées, elles sont ultragénéreuses. Et que dire de l’accueil ? Chaleureux, prévenant, il est parfait – mais n’oubliez pas de réserver, car la salle n’est pas très grande…
    La Poterne, 1 rue du Pont national, juste à gauche après la Porte de Bourgogne
  • 7 : la chocolaterie de la Mauresse
    Vous avez encore un peu faim après tout ça ? Alors rendez-vous à la Mauresse, un repaire pour les becs sucrés. Avec un peu de chance, vous apercevrez même le maître chocolatier derrière ses fourneaux 🙂 Pralinés ou orangettes, nougats ou macarons, le choix se révèle cornélien ! Mais j’avoue un véritable crush pour leurs pâtes de fruits maison – Mention spéciale pour les parfums passion et mûre, olala…
    La Mauresse, 4 rue de l’Eglise
  • 8 : Mille et une glaces, artisan glacier
    C’est l’adresse à ne surtout pas manquer : le glacier de Moret est connu dans toute la Seine-et-Marne et même davantage. Il travaille entre autres avec de nombreux restaurateurs, et est présent sur de nombreux événements gourmands comme la foire aux vins et fromages de Veneux-les-Sablons. Les dimanches d’été, je ne vous raconte pas les files d’attente, qui peuvent remonter jusqu’à l’église ! Mon parfum préféré : le sorbet mangue, au fruité intense – miam, ça y est, j’en veux un…
    1001 glaces, 13 rue de l’Eglise
  • 9 : Côté Cave
    Vous commencez certainement à me connaître, Côté Cour côté Cuisine ne pouvait bien sûr pas passer à côté de Côté Cave haha… Le caviste de Moret a ouvert fin 2015 et propose une belle sélection de vins et de spiritueux dans un cadre sobre et authentique. Mais fidèle à mes habitudes, mes coups de cœur se sont portés sur les bières locales – étonnant, non ? – et plus particulèrement sur la gamme Font And Bleau, élaborée par la brasserie Pachamama à la Genevraye à 10 km de Moret. Fraîches, savoureuses et originales, elles ont un vrai goût de revenez-y. La brasserie propose même visite et dégustation le mercredi et le samedi dans ses locaux, je pense qu’on va y faire un petit tour dans peu de temps 🙂
    Côté Cave, 35 rue Grande (rue principale)
  • 10 : le Jardin des Lys
    Pour la fin de notre balade, je vous emmène au Jardin des Lys pour un dîner gastronomique savoureux dans une ambiance champêtre chic. Situé sur les rives du Loing, le restaurant a subi de plein fouet les inondations de juin 2016, juste après une semaine d’ouverture 😦 Heureusement, il a rouvert en début d’année pour le plus grand bonheur de nos pupilles et de nos papilles !

    Tenu par le chef François Le Touche, le Jardin est le petit frère du Caveau des Lys à Fontainebleau. La cuisine y est inventive et visuelle, s’appuyant sur des produits de grande qualité. Si vous ajoutez à ceci un service accueillant, un décor moderne et chaleureux, bref le Jardin des Lys a tout pour plaire ! Bon appétit 🙂
    Le Jardin des Lys,14 rue du Peintre Sisley (de l’autre côté du pont)


Et voilà, notre promenade impressionniste et gourmande se termine ! J’espère que cela vous a donné envie de découvrir Moret et ses environs 🙂 A la semaine prochaine pour un nouveau voyage culinaire !

Publicités

A propos Sindalie

Bienvenue sur Côté Cour Côté Cuisine ! Je me présente, Sindalie, épicurienne et voyageuse, à la recherche de nouvelles saveurs et de belles rencontres sous le signe de la gourmandise :) Côté Cour je partagerai avec vous mes adresses gourmandes et cosmopolites, et je vous ferai découvrir mes recettes inspirées d'ici et d'ailleurs Côté Cuisine ! Bon voyage et bon appétit !
Cet article, publié dans Côté Cour, Côté France, Côté Resto, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s